Construire son manifeste en famille

Construire son manifeste en famille

 5 février… Je n’ai même pas vu le mois de janvier passer. Le temps semble être à la fois complètement étiré et en mode accéléré. C’est une drôle de sensation et j’imagine que les confinements, couvre-feu et notre mode Covid 19 stop-and-go n’y sont pas étrangers…

Avec janvier derrière nous, l’année s’est bien amorcée et les objectifs de 2021 sont déjà en mode action.

Dans mon dernier post, je vous parlais de l’importance de préparer le manifeste de son année.  Je le concluais d’ailleurs en vous disant que nous partagions notre manifeste avec nos enfants pour le transformer en projet familial. Voici donc comment.

Partager n’est pas tout dire

Tout d’abord, le YearCompass est un exercice intime et hautement personnel. Si je prends beaucoup de plaisir à le partager avec mon mari, je considère que tout son contenu n’est pas à dévoiler en dehors de notre couple et que nos enfants n’ont pas à tout savoir. C’est notre jardin secret d’amoureux.

Nous partageons donc avec nos enfants les grands objectifs de notre année, les idées que nous avons, sous un format de co-construction.

Pour ce faire, nous utilisons un support que j’affectionne beaucoup mais qui est en anglais, le New Year Kit de Big Life Journal.

Notre livret de famille

Pour être honnête, nous n’utilisons pas toutes les feuilles. Mr A n’ayant que 7 ans et ne parlant pas anglais, nous remplissons les feuillets qui nous semblent pertinents. Mais maintenant que Mr A prend plaisir à écrire, je vais certainement créer notre propre livret en français pour 2022, afin qu’il puisse s’approprier le support. Je vous en reparlerais dans quelques mois, si cela peut vous intéresser !

Cette année encore, lors du conseil de famille, confortablement installés et réconfortés par un apéro bien convivial, notre manifeste familial s’est organisé comme suit.

Etre reconnaissants de l’année passée.

Nous faisons un rapide tour d’horizon de l’année écoulée. Etre reconnaissant et voir les belles choses est important pour garder un état d’esprit positif et reconnaître que, même si 2020 était une année particulière, il y a eu aussi beaucoup de petits bonheurs.

Nous nous rappelons de beaux souvenirs (les photos peuvent aider) et interrogeons Mr A sur ce qu’il a appris de nouveau, sur ce qu’il sait mieux faire ou quelles sont les nouvelles personnes ou activités qu’il a découvert.

Organiser nos objectifs

C’est le moment où nous partageons nos grandes idées pour 2021. Nous regroupons les objectifs en 4 grandes thématiques comme « passer du temps de qualité ensemble » ou « prendre soin de la planète ». Je ne conseille pas d’en faire plus car ce ne sera pas forcément réalisable.

Nous listons ensuite 3 actions concrètes que nous voulons mettre en place en tant que fil rouge pour l’année. Ce ne sont pas forcément de grandes choses. Par exemple cette année, nous avons inscrit de continuer à s’occuper du potager ou que Mr A lise le soir un livre à Little H.

L’important est que ces objectifs motivent toute la famille et qu’ils soient réalisables et atteignables. Sinon, le risque est de les voir partir en fumée comme tant de bonnes résolutions.

objectifs famille family goals

Préparer son plan familial

C’est la dernière étape. On y liste généralement les choses qu’on aimerait faire dans l’année (la Bucket list) comme partir quelque part, voir certaines personnes, lire certains livres, faire certaines activités ou apprendre de nouvelles choses. On peut aussi y ajouter une nouvelle tradition familiale. Cette année, nous avons décidé de faire une sortie en famille par mois, qu’elle soit culturelle ou en pleine nature.

Le livret nous propose également de nous trouver un mot directeur ou une devise, pour donner une thématique à notre année. C’est une pratique qui demande un peu d’inspiration et d’imagination, ce qui est toujours bon !

Et après ?

Après, si Mr A est décidé, il colorie le livret, qui reste glissé dans le cahier du conseil de famille.  Je note sur des papiers de couleurs les objectifs de la famille que j’affiche sur le tableau d’affichage pour que nous puissions les garder en tête.

Et au fil des mois, nous faisons le bilan. Pour ce faire, j’ai un petit livret (j’aime beaucoup les livrets) où chaque mois nous répondons en conseil de famille à des questions simples comme :

  • Ce que j’ai préféré dans le mois
  • Ce que j’ai le moins aimé
  • Ce que j’ai appris

Et nous vérifions également où nous en sommes sur nos objectifs. Le but n’est pas de se culpabiliser mais bien de se remotiver.

L’approche peut paraître un peu scolaire pour certains mais c’est un modèle qui nous convient. Mr A aime beaucoup ce fonctionnement qui lui donne des repères dans le temps et le motive à avancer. Il y participe vraiment et se sent responsabilisé dans cette démarche.

Et vous, comment faites-vous chez vous ?

famille family

Laisser un commentaire