La règle des 5 R pour moins gaspiller

La règle des 5 R pour moins gaspiller

« Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas »

Quand on sait que selon l’Ademe, un Français produit en moyenne par an 590 kg de déchets dont 370 kg d’ordures ménagères et 200 kg déposés en déchetterie, cette petite phrase incontournable du « Zéro déchet » prend tout son sens.

Avec mon mari, l’automne dernier, nous avons eu l’occasion d’assister à plusieurs conférences et ateliers sur le sujet et ces ressources ont été le ciment de notre changement de mode de vie. J’aurai l’occasion d’y revenir dans d’autres articles mais je trouve important de commencer par la base, histoire de ne décourager aucune bonne volonté.

Et cette base tient en la simple règle des 5 R.

1- R comme Refuser

Dire « non » à ce dont on n’a pas besoin, c’est tout simplement du bon sens.

Et quand on y réfléchit, on a l’occasion de faire ce petit geste plusieurs fois dans une même journée. Par exemple, vous pouvez dire non aux publicités dans votre boîte aux lettres avec le fameux stop pub.

Pour faire vos courses, vous pouvez prendre votre propre cabas même pour y mettre les fruits et légumes car les sachets papiers sont aussi des déchets. Et de toute façon, vos légumes finiront en vrac dans le bas du bac à légumes de votre frigo, alors pourquoi pas en vrac dans un cabas ? Il en est de même pour le sac à pain qui évite de prendre le sac en papier publicitaire de la boulangère.

Lorsque vous sortez, vous pouvez facilement refuser la paille ou les couverts jetables. Il existe de nombreuses solutions durables et très sympa comme les couverts et pailles en bambou ou métal réutilisables. Pour Noël, chaque membre de notre famille a reçu son petit set en tissu avec ses couverts et sa paille que l’on garde précieusement dans notre sac à dos et que l’on sort dès que l’on mange « sur le pouce ».

couverts zéro déchets - zero waste forks

Il en va de même pour les barquettes alimentaires. Prendre sa boîte pour aller chercher son plat cuisiné chez son traiteur est tout aussi facile.

Lorsque vous recevez des petits objets publicitaires comme des porte-clefs, stylos ou tout autre objet plastique qui finira dans le fond d’un tiroir, pourquoi ne pas les refuser ?

2- R comme Réduire

Réduire notre consommation de biens et d’énergie est la seconde étape logique. Ici aussi, il y a plein de façons de le faire et il y a urgence ! En quarante ans, la production d’ordures ménagères des français a doublé ! Savez-vous que 40% de la production de plastiques aujourd’hui vient des industries d’emballages ?

Réduire le gaspillage alimentaire (soit 10 millions de tonnes par an en France) est une priorité nationale et l’Ademe s’est récemment attaqué à celui massif de la Grande Distribution.

De notre côté, nous pouvons agir en achetant responsable. Choisir des produits en vrac permet de limiter l’utilisation des emballages jetables. Arrêter de consommer de l’eau de bouteille a de nombreuses vertus. Et si vous avez besoin de purifier l’eau du robinet, il existe de nombreuses solutions écofriendly comme les perles en céramiques. Et si vous aimez les bulles, passez à la Sodastream (en verre), leur système de recyclage des bombonnes est durable !

zéro déchets - zero waste

Acheter des produits d’occasion permet de prolonger la durée de vie des produits sans ajouter de production inutile. Je suis une adepte des Lego et Playmobil du BonCoin. En plus, je fais des économies et tout le monde est gagnant !

3-R comme Réutiliser

C’est l’art de trouver une seconde vie aux objets.

Par exemple, nous gardons tous nos bocaux en verre pour y mettre toutes les denrées d’épiceries achetées en vrac.

Je découpe les vieilles serviettes éponges et m’en sert comme éponges. Mon fils a adoré fabriquer des Tawashi (éponge tressée à partir de vieilles chaussettes).

Réparer des objets électroniques, recoudre ou réadapter ses vêtements (le fameux jean transformé en short) sont aussi de bons réflexes.

4-R comme Recycler

Oui, oui c’est bien la 4ème étape et non la 1ère ! Nous savons tous malheureusement que le recyclage n’est pas très au point, surtout pour le plastique. Les scandales sur l’export de nos déchets vers d’autres pays moins riches nous le rappelle amèrement…

Recycle

C’est pourquoi mieux vaut n’utiliser le recyclage qu’en dernier recours, surtout que les consignes de tri varient terriblement d’une commune à l’autre !

5- Rendre à la terre

Chez nous, c’est la première chose que nous avons mis en place en achetant notre maison. C’est ainsi que nous avons drastiquement diminué la quantité de nos ordures ménagères.

Et contrairement à ce que je peux lire ici ou là, on peut vraiment y mettre tous les déchets organiques : les épluchures, les restes de repas, les mouchoirs en papier, le bois, le marc de café, les sachets de thé … Et l’herbe coupée ! Par pitié, cessez d’encombrer les déchetteries de déchets verts (en polluant sur le trajet avec votre véhicule) si vous avez un jardin.

Le compostage est un trésor. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle l’Or brun !

Si vous habitez en appartement, bon nombre de municipalités mettent en place des composteurs collectifs dans les quartiers, certaines écoles. Et il y a toujours l’option du lombricomposteur.

compost

Rien qu’en suivant la règle des 5 R, vous pouvez mettre en place simplement dans votre quotidien un comportement éco-responsable.

Souvenez-vous, chaque action compte ! Et c’est avec les petits ruisseaux que l’on fait les grandes rivières…

Et là, je ne vous ai même pas encore parlé de produits faits maison ou de matériaux durables.

Tout un programme …

La publication a un commentaire

  1. Virginie

    Alors nous on en est à la règle des 3,75 R 😀 les 3 derniers + un peu du 1er et un peu du 2e avec bien entendu la Soda Stream !!!

Laisser un commentaire